Detox et autres résolutions …

Nous entrons (déjà) en 2019. Certains diront que le temps file à toute allure… ils n’auront pas tort … Il file, se faufile, nous file entre les doigts…

Nous avons cette impression de courir après lui, tout le temps (encore lui), qu’il nous échappe, qu’il nous vole nos moments… Ces moments pour nous que nous ne prenons pas, ou peu, ou plus, sous prétexte qu’il court il court… le temps, et que nous devons le rattraper, pour assurer… Assurer à la maison, impeccable bien sûr, au travail, business woman bien sûr, avec les enfants, si bien élevés bien sûr, il faut bien rogner sur quelque chose, en gagner…du temps, et bien ça se jouera presque à la roulette russe …. Ce sera… sur nous.
Tant pis pour le sport, ça ira bien comme ça, ce soir il y a le spectacle de l’école et les courses à aller chercher. Tant pis pour le massage, ce mois-ci il y a les impôts à payer. Tant pis pour mon temps de méditation et de lecture, hier soir le petit dernier a été impossible à coucher. Tant pis pour mon alimentation équilibrée, je n’ai pas eu le temps de préparer mon déjeuner, ce midi j’avalerai un sandwich devant mon ordi, sans même y penser, pour en « gagner »… du temps.

Penser à moi en premier ? Allons allons, c’est ridicule, c’est mal, c’est égoïste. Il ne manquerait plus que je fasse de mon bien-être une priorité.

Et puis, il y a ces magasines qui me disent que pour être une femme, une vraie, pour être « aimable », je devrais être maquillée, manucurée, mince (enfin retouchée par photoshop) et musclée, toujours impeccablement habillée, prendre un plaisir fou à manger des graines de chia, aller au sport en chantant et rentrer avec sourire et énergie dans ma maison impeccable retrouver mes enfants obéissants et aimants, puis prendre du temps pour vivre une relation de couple épanouie. Bref, la base quoi.

 

 

Alors du coup, je culpabilise, parce que je ne suis pas épilée, et que le coach de la salle de sport me demande à chaque fois si je suis une abonnée… Je panique, je n’arrive pas à tout faire , je suis nulle, les autres, elles, elles y arrivent…

Et c’est LA, que le premier janvier de chaque année, je me retrouve à prendre les fameuses RÉSOLUTIONS.
C’est décidé, je commence l’année par une detox. et puis je reprends le sport, et puis ceci, et puis cela …

Et puis ça ne fonctionne pas, alors pour changer je culpabilise, et le cercle vicieux continue de tourner.

Mais alors, POURQUOI ça ne fonctionne pas ?

Parce que ce n’est pas moi. Parce qu’à l’impossible, nul(le) n’est tenu(e). Parce que ces femmes que j’idéalise n’existent pas. Parce que je ne sais pas quelle réalité se cache derrière une photo de mode retouchée ou un compte instagram. Parce que je cours après une chimère. Je suis comme le hamster qui tourne en rond dans sa roue. Il court à en perdre haleine et s’épuise.

Et si je pouvais dire STOP ? STOP, ce soir c’est ma soirée. STOP, je suis fatiguée. STOP, je n’organiserai pas ce dîner, STOP, je ne ferai pas si vite ce dossier. Pourquoi ? Parce que j’ai décidé de penser à MOI, même de commencer par moi. OUI OUI, vous avez bien compris, cette année, ma seule résolution c’est de devenir ma priorité.

Qui sait, peut être que cette petite résolution va m’apporter de grandes solutions ? Et peut-être même que vous, mes chers enfants, mon cher patron, mon cher amour, vous y trouverez aussi votre compte ? Après tout, dans les avions, lors des consignes de sécurité, pourquoi l’hôtesse dit-elle aux parents de commencer par enfiler les masques sur eux avant de les mettre sur leurs enfants en cas de problème ?

Peut-être parce que si je m’occupe mieux de moi, je pourrai ensuite encore mieux m’occuper de vous ?

Allez, en 2019, ma seule résolution sera de m’occuper de moi. De faire de mon bien-être une priorité. D’apprendre à me connaitre, d’apprendre à m’aimer, pour mieux pouvoir aimer.

 

 

Marie MONTASSIER